Le dispositif Pinel, qu’est-ce que c’est ?

Véritable couteau suisse de l’investissement immobilier locatif, le dispositif Pinel présente l’avantage de pouvoir s’adapter au profil de chaque investisseur.

Le dispositif de défiscalisation Pinel a été mis en place par l’ancienne ministre du Logement, Sylvia Pinel. Cette mesure en faveur de l’investissement locatif est encadrée par le texte de loi officiel figurant à l’article 199 novovicies du Code général des impôts.

Il permet à l’investisseur de choisir sa durée d’engagement et de louer à ses ascendants ou descendants, sous conditions.

Condition pour en bénéficier  :

Les règles du Pinel restent inchangées à savoir une  réduction d’impôt sur le revenus égale à 12, 18 ou 21 % du prix du bien en contrepartie d’une durée de location de 6, 9 ou 12 ans. Toutefois, pour croquer dans cette carotte fiscale, quatre autres conditions sont à cumuler : respecter un loyer nu plafonné par l’Etat ; choisir un locataire sous conditions de ressources ; ne pas investir plus de 300.000 euros par an dans cet immobilier défiscalisant; ne pas acheter au-delà de 5.500 euros le mètre carré.

Toute personne payant entre 2.000 et 10.000 euros d’impôts par an peut bénéficier du dispositif Pinel. De préférence, il faudra financer l’opération à crédit pour déduireles intérêtsd’emprunt des loyers qui seront donc moins fiscalisés. Une chose est sûre, un tel placement ne doit pas être choisi pour sonseul avantage fiscal. Il convient d’avoir une vision patrimoniale de cet investissement.

4 exemples d’investissements locatifs réussis en loi Pinel

IMPÔT SUR LE REVENU PRIX D’ACHAT EFFORT D’ÉPARGNE GAIN FISCAL
3 600 €/an 160 000 € 150 € 3 240 €/an
5 400 €/an 226 000 € 212 € 4 520 €/an
7 800 €/an 289 000 € 270 € 5 780 €/an
14 000 €/an 310 000 € 300 € 6 000 €/an

Source : groupe Quintésens

Avantages du dispositif Pinel :

La force du dispositif Pinel, c’est son adaptabilité. Que vous envisagiez de financer les études de votre progéniture, de devenir propriétaire de votre résidence principale, de vous offrir une résidence secondaire ou encore de faire le tour du monde, il y a fort à parier que le Pinel et les économies d’impôt qu’il permet de réaliser peuvent contribuer à vous aider à atteindre votre objectif.

Pour autant, avant de vous lancer, il est indispensable de recueillir l’avis d’un conseiller en gestion de patrimoine. Son expertise lui permettra de vérifier que votre projet d’investissement locatif est adapté à votre profil et qu’il s’inscrit bien dans votre stratégie patrimoniale.

Zone de la loi Pinel :

 Pour être éligible au dispositif d’investissement locatif Pinel, le logement doit se trouver dans une zone de tension immobilière, c’est-à-dire une zone où il existe un déséquilibre entre l’offre et la demande. Il doit donc se situer en zones A (zone A bis comprise) et B1 (voir la carte ci-dessous). Cette terminologie est celle du zonage A/B/C, qui découpe le territoire français en 5 zones.

Conseil pour réussir son investissement Pinel :

Avant de réaliser un investissement Pinel, il est impératif de prendre en compte l’emplacement du programme immobilier et la qualité de vie offerte par la ville. Pour cela, des baromètres, établis à partir de nombreux critères (commerces, météo, activités, culture, etc.)

Il faut également privilégier les villes mettant en place des grands projets de rénovation urbaine (Bordeaux, Nantes, Grand Paris, etc.) qui amélioreront le cadre de vie.

Il faut également veiller à ce que le programme immobilier soit proche des principales commodités (commerces, écoles, etc.), des transports en commun ou des grands axe routiers, afin d’accroître l’attractivité du logement.

Voir aussi :

3 Conseils pour réussir votre investissement immobilier Pinel

Les 5 meilleurs investissements les plus sûrs et rentables en France en 2019 !

https://financieredesregions.fr/

conact@financieredesregions.fr // 0 185 152 082

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.